Web 6.jpeg

Crédit photos : Jacques Vanneuville

Quirieu un balcon sur le Bugey

Le site de Quirieu occupe une butte isolée dominant le Rhône, où s'élevait le château delphinal et son bourg clos de remparts. Si le château, renforcé et complété par un bastion vers 1547 a totalement disparu, le village s'est maintenu jusqu'au début du XXe siècle, serrant ses maisons et leurs jardins le long de la rue centrale "la grande charrière" autour de la chapelle et de la maison forte. Dans un cadre naturel plein de charme, les ruines évoquent avec force la vie de ce village déserté…

Quirieu est un site qui offre deux visages. On peut l’appréhender sous deux angles différents, celui de l’Histoire comme celui de l’Imaginaire.

Les ruines sont, bien entendu, à la source de cette dualité. Elles incitent les uns à une lecture scientifique et archéologique, et invitent les autres à la rêverie et au romantisme.

 

 

La spécificité de Quirieu réside précisément ici au niveau de cette double approche. Quirieu, c’est l’association de deux émotions quasi indissociables, l’une inspirée par la connaissance et l’autre par l’imagination. Histoire et imaginaire caractérisent Quirieu, imprègnent le paysage et s’emparent des visiteurs. 

Il s’agit là bel et bien des deux facettes qu’il convient de préserver et de valoriser.

 

 

Depuis le village, on possède une vue large, sur le Rhône et les falaises du Bugey.

texte photos.jpg

Quirieu est un site en grande partie privé.

Il est soumis à la réglementation de protection des vestiges archéologiques et bénéficie d’un classement au titre du label Patrimoine en Isère. Quirieu est aussi classé Espace Naturel Sensible.

Nous vous invitons à protéger le site pour conserver la confiance des propriétaires privés du site et de la commune de Bouvesse-Quirieu qui soutiennent les initiatives portées par l'association Imagine Quirieu et qui ont accepté l’ouverture du site au public.